logo france3

Diffusé le 9 août 2017 : la loi travail est entrée en vigueur au 1er janvier. Elle stipule que les entreprises doivent négocier avec les représentants du personnel afin de dessiner une claire frontière entre le temps de travail et le repos, et donc définir le cadre de l’utilisation des outils numériques tels que l’e-mail. C’est ce qu’on appelle le droit à la déconnexion. En Ille-et-Vilaine, une start-up propose un logiciel de gestion des e-mails dédié. France 3 Bretagne les a rencontré afin de découvrir cette solution.

Droit à la déconnexion : définition

L’e-mail est le premier outil de communication au travail, mais depuis la diffusion massive des ordinateurs portables,  smartphones et tablettes , de nouveaux risques sont apparus.  Les salariés ont pris l’habitude de lire leurs e-mails, et y répondre, à toute heure du jour et de la nuit. Selon les derniers chiffres de l’étude, à peine 23 % des cadres décrochent après le travail et 90 % d’entre eux jugent que les outils connectés ont brouillé la frontière vie privée – vie professionnelle.

C’est fort de ce constat que le gouvernement a inscrit dans la loi travail « El-Khomri » un droit à la déconnexion. Ce droit stipule que les entreprises doivent mettre en place des instruments de régulation de l’outil numérique. L’objectif est d’assurer le respect des temps de repos, d’instaurer une limite et un équilibre entre vie personnelle et professionnelle.

Un logiciel pour modifier ses habitudes

Pour changer des habitudes bien ancrées, facilitées par les ordinateurs et les smartphones, la start-up MOVE4IDEAS basée à Vern-sur-Seiche propose un logiciel de gestion des e-mails appelé audit4mail. Ce dernier permet d’explorer l’usage de la messagerie d’entreprises par les collaborateurs, et de définir des restrictions ou des nouveaux modes de fonctionnement. L’outil se situe au niveau de l’analyse et de l’audit : on peut y trouver de nombreuses statistiques sur les bonnes et mauvaises pratiques liées aux e-mails : volumes d’e-mails envoyées et reçus hors des heures de travail, mais aussi amplitude horaire afin de vérifier que les temps de pause et de repos soient respectés.

De nouveaux maux : Infobésité et dépendance

Le logiciel audit4mail va aller au delà du droit à la déconnexion en luttant contre l’infobésité, c’est-à-dire la pression exercée sur le collaborateur par des volumes trop importants d’e-mails. Toujours plus d’informations dont seulement une partie est vraiment pertinente, mais qui entretient comme une dépendance vis-à-vis de la connexion à l’activité même en dehors des heures de travail.

 

Voir aussi : l’article sur le site de France 3.

Demander une démo

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

5441408ee24f6f08c20f3b6ad3f214746666666666666666666666666666