+33 (0)9.72.88.07.93
move4ideas présent sur l’évènement My Digital Entreprise à Vannes

move4ideas présent sur l’évènement My Digital Entreprise à Vannes

digital entreprise vannes 5 juin 2018

My digital entreprise : le salon e-commerce de Vannes se transforme

 

En 2018 Planète E-Commerce Bretagne prend de la hauteur et devient My Digital Entreprise by Planète E-Commerce Bretagne. Avec son format original et innovant,  My Digital Entreprise met en scène la transition digitale des métiers des PME et grands groupes.

Immergez-vous au cœur de plusieurs démonstrateurs grandeur nature reconstituant toute une smart entreprise au travers de ses fonctions principales :

  • Gestion de l’entreprise
  • RH
  • E-Commerce
  • Production
  • Ventes – Marketing – Achats
  • Informatique et sécurité

Le concept diffère du salon classique où les visiteurs se promènent dans les allées et parmi les stands des exposants. My Digital Entreprise vous proposent des parcours de visite personnalisés selon vos besoins, votre secteur d’activité, votre taille de société. Les parcours se dérouleront dans des espaces et décors scénarisés et représentant l’entreprise de demain. Les partenaires présenteront, sous forme de pitch, leurs innovations, et leurs applications innovantes .

 

Un événement régional sur les nouvelles tendances digitales de l’entreprise

 

Cet événement est conçu pour les dirigeants et les décideurs régionaux, afin de leur permettre de découvrir les nouvelles tendances et solutions applicables directement au sein de leurs entreprises et collectivités.
My Digital Entreprise By PEC Bretagne permettra aux visiteurs de vivre une expérience en immersion totale dans le monde de demain. Encadrés par des guides, ils organiseront en amont de l’événement leur parcours de visite thématique ou technologique, en fonction de leur intérêt.
Pour en savoir plus sur My Digital Entreprise : cliquez ici.

Move4ideas présent au méga démonstrateur RH de My Digital Entreprise 2018

 

Tous les leviers de l’excellence RH au sein du méga démonstrateur ! C’est dans ce cadre immersif que l’équipe move4ideas sera présente pour présenter la solution audit4mail. Comment exploiter les données de la messagerie d’entreprise afin d’identifier les problématiques organisationnelles, à partir du bon usage des outils numériques à la supervision de votre infrastructure de messagerie, en passant par l’audit en vue de mettre en place le droit à la déconnexion.

Nous proposons avec notre outil audit4mail d’explorer l’usage de l’email dans votre organisation afin de détecter des risques psycho sociaux (RPS) et favoriser ainsi le changement des habitudes. Dans le cadre de projets de lutte contre le stress numérique ou infobésité, nous vous accompagnons dans l’analyse de la donnée et l’audit afin de définir des nouveaux modes de fonctionnement.

Réservez dès maintenant une démo d’audit4mail ! 

 

Je m’inscris

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

audit4mail release 3.3 : maîtrisez vos usages numériques et gagnez en performance

audit4mail release 3.3 : maîtrisez vos usages numériques et gagnez en performance

L’équipe move4ideas sort des fourneaux la première nouvelle release logicielle pour 2018 : audit4mail 3.3. Dans cette nouvelle version nous avons complètement redessiné le tableau de bord personnel, nous avons mis en place des indicateurs clé de suivi dans le temps des problématiques liées à la déconnexion et à l‘infobésité, et intégré un module pour la création d’alertes.

Le nouveau tableau de bord personnel pour maîtriser ses usages numériques

Afin de doter tous les collaborateurs d’un outil de maîtrise des usages numériques tels que l’email professionnel, audit4mail propose un nouveau tableau de bord personnel qui vise à fournir une photographie instantanée de son utilisation de la messagerie.  Connaitre son nombre moyen de destinataires par email permet ainsi de détecter un usage de type « spammer » interne ou adepte de ‘l’e-mail parapluie« . Etudier le délai de réaction moyen d’un autre coté va identifier les collègues qui sont en risque d’hyper-connexion, avec une tendance à répondre instantanément à tous les emails entrants.

De nouveaux indicateurs de suivi RH pour comprendre les habitudes collectives 

La nouveauté principale du module RH d’audit4mail 3.3 tient dans une série d’indicateurs, des chiffres clairs qui détectent des risques pouvant impacter le bien-être au travail. 4 axes d’analyse ont été ainsi mis en évidence :

  • Défaut de plage horaire : l’activité du collaborateur ou du groupe respecte-t-elle les plages horaires définis légalement au sein de l’entreprise ?
  • Défaut de déconnexion : l’activité du collaborateur ou du groupe respecte-t-elle les temps de repos quotidien et hebdomadaire minimum obligatoire et explicités dans la charte de droit à la déconnexion ?
  • Défaut d’amplitude horaire : l’activité du collaborateur ou du groupe respecte-t-elle une amplitude horaire quotidienne maximale ?
  • Défaut d’heures d’activité : l’activité du collaborateur ou du groupe respecte-t-elle un nombre d’heures d’activité quotidien maximal ?

Grâce aux codes couleurs les KPIs sont très lisibles et vont diriger l’attention vers les risques les plus forts pour tel ou tel groupe.

En dessous des indicateurs, ces mêmes pourcentages sont cumulés afin de créer un effet visuel qui va porter l’attention sur les jours pendant lesquels les défauts ont été  les plus importants, afin d’en chercher ensuite les causes.

audit4mail release 3.3 gestion usages numériques tableau de bord RH

Mon activité : suivre les KPIs définis collectivement et se fixer des objectifs de régulation

Ces nouveaux indicateurs vus dans le module RH collectif seront aussi disponibles à chaque collaborateur qui pourra consulter son tableau de bord et mesurer son niveau d’hyper-connexion sur une période. La tableau de bord montre les résultats des 4 axes d’analyse et permet ainsi de concentrer ses efforts sur la ou les problématiques propres à chacun.

En dessous des indicateurs en pourcentage, on retrouve chaque axe analysé dans le temps au travers d’histogrammes de mesure avec les mêmes codes couleurs qui mettent en évidence les jours de majeur défaut.

Créer des alertes et sensibiliser les collaborateurs

Une autre nouveauté importante d’audit4mail 3.3 est la possibilité désormais de créer des alertes d’afin d’être informé d’un risque ou d’un phénomène et agir rapidement . On définira dans les paramètres la règle de calcul qui fera se déclencher l’alerte. Exemple d’alerte :  dépassement de la plage horaire de 8h pendant plus de x jours ouvrés. Par défaut les alertes sont notifiées dans audit4mail, mais il est possible également de déclencher des e-mails.

 


 

Depuis un an l’équipe de move4ideas étudie et récolte de nombreuses idées, témoignages, projets autour du droit à la déconnexion et de la lutte contre le stress numérique lié aux usages numériques : Nous avons rassemblé de nombreux éléments dans une étude : Lire l’étude.

Sinon, on peut aussi en discuter ensemble et vous faire découvrir ce qu’audit4mail 3.3 peut apporter à votre organisation :

Je veux une démo

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

move4ideas co-anime à Rennes le premier afterwork Lab RH Grand Ouest

move4ideas co-anime à Rennes le premier afterwork Lab RH Grand Ouest

lab RH Afterwork

 

move4ideas a rejoint le lab RH en novembre dernier et participé au lancement du Lab RH Grand Ouest à Nantes.

 

L’écosystème de l’innovation RH

 

Association loi 1901 à but non lucratif créée il y a 2 ans, le Lab rh aujourd’hui fédère 450 startups et indépendants, 50 partenaires, grands comptes écoles et institutionnels … La mission du Lab RH ? Favoriser le bonheur au travail, faciliter l’accès à l’emploi et dynamiser la croissance le tout grâce à un écosystème collaboratif autour de l’innovation RH.

Après Nantes, c’est au tour de Rennes d’accueillir le prochain Afterwork du Lab RH Grand Ouest le 13 Mars prochain à 18:45 dans les locaux de Régions Job. 

 

 

Regionsjob, avec son siège à Rennes et ses 9 agences en France, est aujourd’hui un acteur incontournable du recrutement en ligne. Précurseurs de nouveaux process innovants de sourcing RH, Regionsjob compte aujourd’hui 180 collaborateurs, et plus de 50,000 offres d’emploi actives. Regions Job accueillera le premier afterwork Lab RH à Rennes dans leur espace de co-working convivial et avec une belle vue sur le canal de la Vilaine et les toits de Rennes.

 

Quelle thématique pour l’afterwork Lab RH du 13 mars ?

 

Pour ce premier rendez-vous rennais, nous vous proposons la thématique suivante : comment l’usage des outils numériques en particulier l’email peut impacter le bien-être au travail ? Etat des lieux et remèdes. L’occasion pour l’équipe de move4ideas d’aborder le stress numérique, l’hyperconnectivité et le droit à la déconnexion dans un format interactif  avec des témoignages et des retours d’expérience.

Nous sommes aussi ravis d’annoncer que nous ne serons pas seuls à animer le débat, puisqu’un autre membre du lab RH sera présent : la startup Into The tribe.

Into The Tribe propose des séminaires Digital Detox et des formations. Vivez l’expérience de la déconnexion numérique pour améliorer la concentration, stimuler la créativité et recréer du lien dans les équipes.

Au travers des échanges et de mini ateliers collectifs, nous vous proposons un moment de partage de connaissances sur un sujet très actuel. L’événement est gratuit mais les place sont limitées !

 

Je m’inscris !

 

Première fois sur notre site web ?  Inscrivez-vous aussi à notre newsletter pour ne perdre aucun nouvel article.

[REVUE DE PRESSE] CRM Innovation – le Big Data s’invite dans vos mails

[REVUE DE PRESSE] CRM Innovation – le Big Data s’invite dans vos mails

logo le telegramme

 

Publié le 30 Janvier 2018 : Car nous ne faisons pas que partager des locaux avec la société B2O, éditeur de solutions logicielles de gestion d’entreprise, nous avons eu le plaisir de recevoir ensemble la visite de Philippe Créhange journaliste au Télégramme.

L’intégration d’audit4mail et du CRM B2O

 

Cela a été l’occasion pour notre CEO Morgan Clément et Bruno Texier de dévoiler finalement ce sur quoi ont planché les équipes R&D des deux sociétés ces derniers temps, c’est-à-dire l’intégration de l’outil audit4mail vers B2O.

Cette innovation avait été montré en avant première au secrétaire d’état au numérique Mounir Mahjoubi ainsi qu’à la délégation des députés du 35 en octobre dernier >>> Lire l’article.

Grâce à cette intégration Les contacts disponibles dans audit4mail au travers de la captation des échanges d’emails sont intégrés à la demande dans la fiche prospect du CRM B2O au moyen d’une API développée ad hoc.

Depuis la fiche prospect de B2O l’utilisateur pourra importer les contacts emails d’audit4mail pour un nom de domaine donné, soit automatiquement soit en choisissant quels contacts importer afin de ne pas surcharger le CRM de contacts non pertinents. De la même manière, sur le CRM B2O on pourra visualiser le scoring du compte provenant d’audit4mail, calculé sur la base des échanges d’e-mails sur une période donnée.

L’intégration prévoit aussi la visualisation du « scoring client auditmail » dans la fiche B2O. Le scoring est calculé sur la base du nombre d’e-mails échangés et du nombre de réunions effectuées. Cette information supplémentaire donnera au commercial en charge du compte une photographie toujours à jour de la « température » du prospect afin d’optimiser la prospection.

 

Lire l’article sur le site du Journal Le Télégramme.  

Découvrez toutes les fonctionnalités d’audit4mail pour enrichir la connaissance client et optimiser le temps des commerciaux :

audit4mail pour la prospection

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

Droit à la déconnexion : retour d’expériences pour réussir votre projet

Droit à la déconnexion : retour d’expériences pour réussir votre projet

tribune morgan clement accords deconnexion

Encore un article sur le droit à la déconnexion ? Et bien oui, aujourd’hui je vous propose notre retour d’expériences sur la mise en place d’un projet QVT incluant le droit à la déconnexion dans l’entreprise, en cassant au passage quelques mythes.

Droit à la déconnexion : beaucoup d’informations disponibles… pour finir avec des accords copiés-collés.

 

On a sans doute tout dit tout écrit sur cette nouvelle disposition prévue dans la Loi Travail dite ‘El-Khomri’ entrée en vigueur au 1er janvier 2017. Des dizaines d’articles de presse, des analyses juridiques, des blogs d’experts, des comptes rendus de NAO publiés par les syndicats. On trouve même des accords d’entreprise publiés sur le site Légifrance depuis septembre 2017. Ou plutôt on en trouve quelques-uns (environ 30 sur le droit à la déconnexion sur plus de 500 accords publiés), et ce malgré tout le battage médiatique cité plus haut. En lisant le contenu, on se rend vite compte que les textes sont copiés-collés d’un modèle d’accord que l’on peut facilement trouver sur internet. Aucune prise en compte de la spécificité de l’entreprise, aucune étude en amont et aucune consultation du personnel. Cette loi, qui doit inciter à la réflexion et à un vrai travail sur la notion de bien-être au travail, est en fin de compte « expédiée » en quatrième vitesse au travers d’un texte standard.

Notre méthodologie : Un projet propre à chaque entreprise et une vérification des actions menées

 

Chez move4ideas nous avons développé une approche différente et personnalisée. Nous commençons toujours par un audit des usages numériques. Cela permet de cartographier l’existant et faire le point sur les pratiques internes (ex : utilisation raisonnable de l’e-mail ou hyper-connexion, spécificités du forfait jour et du télétravail, quid du BYOD), notamment au travers d’un bilan volumétrique de l’usage de l’e-mail. Suite à cette photographie instantanée, une liste d’actions sera établie, sensibilisations et formations seront éventuellement programmées, sur la base des nécessités et non pas de façon générique. Pour finir, on pourra décider d’intervenir sur le système de messagerie pour y implémenter par exemple des messages d’alertes, des plages horaires « no mail ».

Ce qu’il faut retenir ici, et qui manque de manière évidente dans les accords standards, c’est la notion de régulation, c’est-à-dire le contrôle de l’efficacité des actions menées. Et pourtant le texte de loi parle clairement de la mise en place de « dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale ». C’est seulement en mesurant de manière factuelle (et non pas seulement sur le ressenti) que l’on pourra constater des améliorations et préserver ainsi la qualité de vie au travail.

 

En savoir plus

 

Lire aussi : notre guide complet sur le droit à la déconnexion.

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

Le droit à la déconnexion, de la souplesse de mise en œuvre aux risques cachés

Le droit à la déconnexion, de la souplesse de mise en œuvre aux risques cachés

droit deconnexion risques regulation

Par Morgan Clément – CEO de move4ideas

 

Depuis le 1er janvier 2017, un nouveau droit est applicable pour les salariés : le droit à la déconnexion. Concrètement un salarié n’est plus tenu de répondre aux sollicitations numériques de son employeur en dehors des heures de travail.

Le législateur a pour une fois tenu compte de la réalité et de la diversité des entreprises en ne posant pas un cadre stricte sur la mise en œuvre de ce nouveau droit:

  • – Les entreprises travaillent au niveau national ou bien international,
  • – les temps de travail sont différents au sein d’une même entreprise (3X8, forfaits jours..),
  • – les rythmes de travail changent au cours de l’année

La négociation doit se faire dans le cadre des Négociations Annuelles Obligatoires, mais là encore, les contraintes sont légères :  » A défaut d’accord, l’employeur élabore une charte, après avis du comité d’entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel. Cette charte définit ces modalités de l’exercice du droit à la déconnexion et prévoit en outre la mise en œuvre, à destination des salariés et du personnel d’encadrement et de direction, d’actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques »

Quels sont les risques pour l’employeur ?

 

Le non-respect de l’obligation de négocier est sanctionné pénalement par un an d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende (art. L.2242-8 c. trav.).

Du point de vue purement du droit à la déconnexion, l’absence de charte n’est pas condamnable.

Avec l’institution de ce droit, d’autres sanctions sont beaucoup plus facilement actionnables par les salariés.

 

Obligation de sécurité

 

Si l’employeur ne prend pas de mesures de prévention des risques professionnels (c. trav. art. L. 4121-2), parmi lesquels figurent les risques dits psychosociaux, il s’expose clairement au non-respect de ses obligations en matière de sécurité.

L’employeur a donc aussi une obligation de résultat et de suivi dans le temps des actions mises en place.

Cet aspect est abordé dans l’article de loi par la notion de régulation.

« Les modalités du plein exercice par le salarié de son droit à la déconnexion et la mise en place par l’entreprise de dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale .»

La notion de régulation dans le monde de la santé et du travail est un dispositif avec d’un côté des actions et de l’autre le contrôle de ces actions (cf Jacques Leplat « La notion de régulation dans l’analyse de l’activité » Lire ici). Toutes les actions prévues dans la charte doivent donc être contrôlées à posteriori pour déterminer si elles ont réellement un effet et créer ainsi un cercle vertueux d’amélioration.

Dans de nombreuses entreprises, une mention du droit à la déconnexion est insérée dans les e-mails. Cette phrase indique bien souvent aux destinataires des e-mails les règles de l’entreprise sur le droit à la déconnexion. C’est une bonne première étape, mais non suffisante en l’absence de contrôle sur l’impact de cette mention.

 

Le non respect des congés des employés (congés payés, congé maladie, congé de maternité)

 

A cet égard, l’article D. 3141-1 du Code du travail dispose que : « L’employeur qui emploie pendant la période fixée pour son congé légal un salarié à un travail rémunéré, même en dehors de l’entreprise, est considéré comme ne donnant pas le congé légal, sans préjudice des dommages et intérêts auxquels il peut être condamné en application de l’article D. 3141-2. »

 

Temps de travail et respect des temps de repos obligatoires

 

Qu’ils soient en forfait jour ou non les salariés ont droit au minimum à 11h de repos journalier et 35 h de repos hebdomadaire. En cas de non respect, l’employeur s’expose donc au paiement d’heures supplémentaires en cas de sollicitations électroniques pendant les périodes de repos.

 

Tout savoir sur le droit à la déconnexion

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

vidéo tuto audit4mail : tout sur le module RH droit à la déconnexion

vidéo tuto audit4mail : tout sur le module RH droit à la déconnexion

Avec le nouveau module RH d’audit4mail, réalisez un diagnostic de l’usage des outils numériques au sein de la société afin de mettre en place le droit à la déconnexion. 

Afin d’assister les services RH à aborder la gestion des risques psycho sociaux au travers de l’utilisation de l’e-mail, audit4mail intègre de nouveaux tableaux de bord orientés temps de travail et infobésité..

Le module Ressources Humaines permet d’avoir une vue globale sur les flux d’emails des collaborateurs dans une optique d’analyse du temps de travail et des volumes d’échanges.  Cet outil convient particulièrement aux organisations qui souhaitent faire un audit des usages numériques, afin de mettre en place le droit à la déconnexion, et lutter efficacement contre l’infobésité. 

Découvrez tous les tableaux de bord RH avec le vidéo tutoriel ci-dessous (durée 8 min):

 

Parlez-nous de votre projet

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

Partenariat Move4ideas et SpotPink : La solution complète pour la mise en place du droit à la déconnexion au sein des entreprises

Partenariat Move4ideas et SpotPink : La solution complète pour la mise en place du droit à la déconnexion au sein des entreprises

partenariat move4ideas spotpink

SpotPink et Move4ideas concluent un partenariat au service de l’audit des usages numériques, préalable à la mise en application du droit à la déconnexion au sein des entreprises.

 

Communiqué de presse, le 6 Novembre 2017.

Génèse du droit à la déconnexion : une première mondiale 

 

Faisant la suite du rapport Mettling remis le 25 mars 2015, la Loi travail dite Loi El Khomri (n°2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels) a fait entrer l’exercice d’un droit à la déconnexion dans le code du travail français.

Cette loi confirme l’obligation générale de sécurité incombant à l’employeur par les articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du Code du travail par lesquels il est tenu d’évaluer les risques, y compris psychosociaux, et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Cette obligation générale repose sur une approche globale de la prévention des risques professionnels.

De plus, les employeurs sont dorénavant tenus depuis le 1er janvier 2017 d’adopter de mesures visant à assurer le respect des temps de repos et de congés, assurer l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, ainsi qu’à négocier un droit d’expression directe et collective des salariés notamment au moyen des outils numériques disponibles dans l’entreprise.

Il se trouve que les dépendances psychologiques de « connexion » sont nées de l’extension massive de l’usage de l’Internet et des médias sociaux. Avec elles, un nouveau lexique spécifique a émergé : cyberdépendance, nomophobie, FoMO (Fear of Missing Out), FoBO (Fear of Being Offline), hyper-connexion, blurring, etc.

Par ailleurs, l’enquête d’Eléas réalisée en septembre 2016 révèle que plus d’un tiers des actifs (37%) et 44% des cadres, utilisent chaque jour des outils numériques professionnels hors de leur temps de travail, mais 6 actifs sur 10 (62%) considèrent que des règles devraient être mises en place.

Si la vocation de l’entreprise n’est pas de protéger un individu contre lui-même en dehors de ses heures travaillées, l’employeur a une obligation générale d’assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale des travailleurs dans le cadre de leur travail.

Or, apprendre à se déconnecter des outils numériques est un acte de prévention essentiel. Certains individus ont besoin d’être accompagnés pour y parvenir. En effet, d’aucuns peuvent le vouloir sans le pouvoir, tandis que d’autres le pouvoir sans le vouloir.

Optimiser son utilisation des outils numériques, dans et en dehors du contexte professionnel, est une nouvelle compétence à part entière. Apprendre à faire face à l’obésité informationnelle ou infobésité, à traiter ses notifications, à gérer ses priorités et son emploi du temps mais aussi, savoir se déconnecter, permet à l’individu d’être plus serein et plus efficace dans l’exercice de son travail et dans les rapports qu’il entretient aux outils numériques.

 

move4ideas et SpotPink : deux acteurs proposant des solutions RH « droit à la déconnexion » sont désormais partenaires 

 

Toutes deux engagées dans les objectifs de compréhension et de prévention de la survenue des risques de l’hyperconnexion, move4ideas et SpotPink proposent un ensemble de solutions et de services aux entreprises qui se préoccupent du bien-être au travail de leurs salariés.

Ce partenariat entre SpotPink et Move4ideas permet d’associer une solution technologique d’audit des pratiques numériques avant de sensibiliser la direction, les managers et les salariés dans la découverte des bienfaits de la déconnexion une fois les risques de l’hyperconnectivité appréhendés. L’enjeu est d’informer, de former et d’accompagner les personnes et l’organisation vers des pratiques numériques maîtrisées et optimisées.

 

move4ideas présente audit4mail pour les RH : un outil d’audit et de suivi des actions pour les Directions des Ressources Humaines

 

Le logiciel audit4mail, édité et commercialisé par Move4ideas, permet aux Directions des Ressources Humaines de réaliser un audit des usages de la messagerie électronique au sein de l’entreprise.

audit4mail fiche produit 2017

L’audit intervient directement sur le serveur de messagerie où sont placés des capteurs. Les informations transmises sont traduites en graphiques et en tableaux de bord pour analyser le nombre d’e-mails envoyés pendant et en dehors des heures de travail.

heures de travail - graphique par heure

Le module cartographie jour après jour les échanges électroniques, aussi bien au niveau collectif qu’individuel. Les messageries professionnelles utilisées après la fermeture des bureaux peuvent être identifiées.

Le logiciel analyse également le nombre de collaborateurs excédant l’amplitude horaire définie avec les partenaires sociaux lors de la Négociation Annuelle Obligatoire.

audit4mail RH Amplitude horaire mesuree

Dans cet esprit, le suivi des résultats met en évidence les usages conformes ainsi que les anomalies. Au travers de la régulation des usages de l’outil numérique le plus utilisé en entreprise qu’est l’e-mail, les directions RH ne font pas que se conformer à la Loi Travail, elles facilitent également le changement des mentalités et le développement des bonnes pratiques.

 

SpotPink, un accompagnement sur-mesure pour la mise en application du droit à la déconnexion

 

SpotPink intervient au sein des entreprises et organisations auprès des salariés, des managers et de la direction pour réaliser des prestations d’audit, de conseil, de sensibilisation et de formation à la prévention des risques psychosociaux spécifiques au numérique.

partenaire SpotPink Droit deconnexion 715

 

L’accompagnement proposé concerne l’analyse des usages actuels, la définition des pratiques cibles, l’identification des facteurs de risque et des salariés exposés, la définition d’un plan d’action de prévention des risques (personnalisé & adapté à la demande), l’organisation de conférences, de séminaires et de groupes de travail.

Les thématiques d’intervention de SpotPink ont trait aux modalités d’exercice d’un droit à la déconnexion et à l’optimisation de l’usage des outils numériques pour une meilleure Qualité de Vie au Travail.

Une fois l’audit des pratiques effectué, le plan de prévention élaboré inclut l’accompagnement des services RH pour la prise en charge organisationnelle et individuelle visant à limiter les situations à risque.

 

Télécharger le communiqué de presse

 


 A propos de SpotPink

SpotPink est une agence créée en 2011, qui délivre des services de conseil en stratégie webmarketing et communication, de production de contenu (tous types et tous formats), de community management, de communication événementielle, etc.

Avec une expertise solide des métiers de la gestion des ressources humaines, SpotPink compte parmi ses clients des éditeurs de SIRH, des prestataires de services, des cabinets conseil, des cabinets de recrutement, des sites de diffusion spécialisée de l’information RH, des professionnels RH en entreprise…

SpotPink organise et anime également :

  • des missions de conseil et d’accompagnement pour la prévention des risques psychosociaux spécifiques au numérique,
  • des conférences sur des sujets RH ou SIRH,
  • des formations (organisme de formation enregistré sous le numéro 11 75 47764 75 auprès du préfet de région d’Ile de France. « Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat – mention en application de l’article L.6352-12 du code du travail »),
  • des séances, des séminaires et des cures de détoxification digitale,
  • des campagnes de crowdfunding.

A propos de Move4ideas

move4ideas a été fondée en 2012 par 3 associés experts en messagerie d’entreprise. Ses fondateurs ont imaginé et développé le logiciel audit4mail, outil de business intelligence (BI ou Big data) qui permet la traçabilité des l’utilisation des messageries d’entreprise. audit4mail cartographie les relations (internes et externes) de l’entreprise, optimise les relations commerciales, fournit des indicateurs de gestion de messagerie aux responsables des Ressources humaines et aux Directeurs des services informatiques. En constante évolution, audit4mail est désormais compatible avec tous types de technologies de messageries (office 365, Gsuite, Zimbra,  etc.) et comporte 3 modules métiers bien distincts : IT, Commercial/Marketing, et RH. Le module RH sur lequel l’entreprise met aujourd’hui l’accent favorise la mise en place de projets de droit à la déconnexion, et lutte aussi contre l’infobésité. Le 3 oct 2017 move4ideas a reçu la visite du secrétaire d’état au numérique Mounir Mahjoubi  : « des outils tels qu’audit4mail participent de la digitalisation des services RH ».

move4ideas compte parmi ses clients : Brioche Pasquier, MACIF, Canon, D’Aucy, Klesia, Groupe Atlantic, E. Leclerc, LDC, Figeac Aero, Sic, GSF.

 

Prenons rendez-vous !

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

[REVUE DE PRESSE] visite de Mounir Mahjoubi dans les bureaux de move4ideas et B2O

[REVUE DE PRESSE] visite de Mounir Mahjoubi dans les bureaux de move4ideas et B2O

logo Ouest-France

 

Publié le 04 octobre 2017 :  Avec nos confrères de la société B2O avec qui nous partageons les locaux à Vern-Sur-Seiche nous avons eu le plaisir d’accueillir mardi 3 octobre le secrétaire d’état au numérique Mounir Mahjoubi, ainsi que 3 députés de l’Ille et Vilaine : Christine Cloarec (Vitré), Florian Bachelier (Ouest de Rennes) et et Mustapha Laabid (Sud de Rennes).  Étaient également présents Didier Moyon maire de Vern-Sur-Seiche ainsi que des représentants de l’UE35, Rennes Atalante et la French Tech Rennes Saint Malo.

Cette visite s’est inscrite dans l’agenda de Mounir Mahjoubi qui a passé 2 jours à Rennes afin de découvrir l’écosystème Rennais du numérique et de la cyber sécurité.

Après une rapide visite des locaux et rencontre des équipes, les dirigeants Morgan Clément pour move4ideas et Bruno Texier pour B2O ont présenté les solutions logicielles des deux entreprises. En seconde partie – et en exclusivité pour Mounir Mahjoubi – Morgan et Bruno ont montré comment les deux outils, audit4mail et la CRM B2O, sont complémentaires et peuvent être très facilement intégrés pour des besoins métiers de type commercial ou RH.

article OF mounir mahjoubi 04-10-2017

En savoir plus sur audit4mail

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

 

move4ideas partenaire du Digital RH meeting 2017

move4ideas partenaire du Digital RH meeting 2017

banniere digital rh2017

DIGITAL RH MEETING N°6 : le seul congrès 1to1 capable de regrouper 450 DRH.

Le DIGITAL RH N°6 c’est aussi 6 keynotes composées de 50 experts mondiaux sur la transformation RH. Pour la première fois cette année l’équipe move4ideas  sera présente en tant qu’exposant-partenaire du Digital RH qui se déroulera le 18 octobre 2017 aux Yachts de Paris.

De nombreuses thématiques innovantes seront abordées tout au long de la journée : Transformation digitale des ressources humaines, marque employeur, intelligence collective, etc…   L’occasion pour l’équipe move4ideas de présenter le module ressources humaines d’audit4mail qui permet de mettre en place une démarche de prévention de l’infobésité et aussi de détecter les besoins de déconnexion des collaborateurs.

Pour en savoir plus sur Digital RH Meeting : cliquez ici.

En attendant, pourquoi ne pas découvrir les tableaux de bord RH en vidéo ? L’équipe vous a concocté ce tutoriel de quelques minutes :

 

Voir la démo en vidéo

 

Vous avez trouvé ce contenu utile ? Revenez vite sur notre site ou inscrivez-vous à la newsletter pour ne perdre aucun article et événement de move4ideas.

Page 1 sur 612345...Last »
Recevez nos derniers articles par e-mail !

leo id venenatis, felis non lectus felis dolor